LABEYRIE Emile - né à Nantes, 9 février 1877 - mort à Versailles, 9 janvier 1966  

Fils d'Henri Labeyrie, (Directeur de la Caisse des Dépots et consignations 1888 ; gouverneur général du Crédit foncier 1895 ; Premier Président de la Cour des Comptes 1900), Emile devint Procureur général de la Cour des comptes, gouverneur de la Banque de France, il fut chef de cabinet du ministre des Colonies (Milliès-Lacroix), en 1906 puis à deux reprises chef du cabinet du ministre des Finances en 1913 et 1925.


Il prit goût, sans doute, à la politique et, en 1926, accéda à la mairie d'Aire-sur-l'Adour, charge qu'il conserva jusqu'en 1940. Travailleur acharné, il a marqué son mandat de maire par un certain nombre de réalisations et d'aménagements. Autoritaire et peu conciliant, Emile Labeyrie ne comptait pas que des amis ; contestations et procédures ne l'épargnèrent guère, même si ses qualités d'administrateur ne pouvaient être mises en doute. Il milita dans les formations politiques de gauche.


Pendant la guerre 1939-1940, Emile Labeyrie devait œuvrer dans la clandestinité et, à la Libération, il allait devenir maire de Versailles. Emile Labeyrie était grand officier de la Légion d'honneur.

SOURCES : ADL 36 J fonds Labeyrie -- G.L. t.4 p.37-38, portrait ; t.7 p.131-134

Notice extraite du Dictionnaire Biographique Mémoires des Landes



Imprimer cette fenêtre   Fermer cette fenêtre